• Citrine = novembre

    Citrine = novembre

    C'est une belle pierre translucide, à la couleur fraîche comme l'agrume dont elle tire son nom.

    Origine de la Citrine

    La Citrine se trouve essentiellement au Brésil, à Madagascar, au Mozambique et en Uruguay ; la Citrine multicolore et l'Amétrine en Bolivie. La Citrine jaune citron se trouve également en Zambie et en Tanzanie.

    Histoire de la Citrine

    Citrine de Madeire brute et gemme de Citrine taillée

    La Citrine est connue depuis environ 480 av. J.-C. ; elle était déjà populaire dans la Grèce Antique. Dans le premier siècle apr. J.-C., les Romains l'utilisaient fréquemment pour réaliser des intailles (pierres gravées d'un relief négatif) et des cabochons.

    Dans l'Antiquité, la Citrine était connue comme une pierre porte-bonheur. Elle était utilisée comme talisman contre le mauvais œil, et comme protection contre les morsures de serpents et autres reptiles venimeux.

    On lui attribuait également des vertus médicinales : on la disait ainsi bénéfique pour la digestion, l'élimination des toxines, la protection contre la peste et les maladies de peau, ainsi que pour le traitement de la dépression et du diabète.

    Les amateurs de litho thérapie quant à eux soutiennent que l'Amétrine favorise la stimulation des compétences mentales, de l'intuition et de la créativité. Elle améliorerait la confiance en soi et permettrait de mieux contrôler ses émotions, tout en augmentant la vigilance.

    Composition chimique de la Citrine

    Citrine - Cristaux de Quartz citrine bruts

    La Citrine est une variété de quartz macrocristallin, qui se trouve fréquemment dans la nature dans les mêmes gisements que l'Améthyste. Sa couleur est due à la présence de fer.

    La Citrine multicolore est une combinaison de citrine et de quartz incolore (Cristal de Roche), et se forme lors de changements de conditions environnementales durant la croissance du cristal.

    L'Amétrine est la combinaison d'Améthyste et de Citrine, et associe les tons violets irrésistibles de la première aux tons jaunes frais de la seconde.