Le sertissage des bijoux en joaillerie

La fixation ou l'inclusion de pierres fines et d'émail aux bijoux date de l'antiquité, les égyptiens furent les premiers et la cour du pharaon avide de bijoux fins nous a laissé un grand nombre de pièces ayant inspiré les bijoutiers du XIX° siècle. Cependant, on ne peut pas parler d'art joaillier, car les techniques sont toujours les mêmes et les pierres utilisées sont généralement des pierres fines, mais pas précieuses, misent en forme de cabochon (forme naturelle de la pierre ovalisée).

C'est avec le développement des cours européennes et les découvertes majeures de l'Amérique et le commerce avec l'Asie, que les pierres précieuses arrivent dans les ateliers des orfèvres. En France, le XVII° siècle voit la naissance de l'art joaillier, les orfèvres se voient confier des pierres précieuses taillées dont ils doivent sublimer l'éclat en les fixant sur des bijoux tout en laissant passer la lumière.

Ils développent alors différentes techniques pour accrocher mécaniquement ces pierres sans risque de les perdre.

Technique du sertissage barrettes

Cette méthode permet de sertir de nombreuses pierres, où chacune est séparée par des sortes d’intercalaires en forme de barrettes. Ces dernières les maintiennent chacune dans leur emplacement dédié. Le bijou offre au final beaucoup de lumière.

Technique du sertissage enchâssé

On note la présence d’une enclave sur la monture du bijou, la place de la pierre. Cette technique reste très appréciée pour les petites pierres.

Technique du sertissage pincé

Avec ce sertissage de bijou, une pression exercée permet de maintenir la stabilité de la pierre, qui est alors ceinturée ou cernée par le métal.

Technique du sertissage illusion

Elle met en évidence un cisèlement du métal autour de la pierre. Une technique qui crée un effet visuel remarquable et renforce la brillance de la pierre. Elle a la vocation de son nom, l’illusion.

Technique du sertissage clou

Elle vise le maintien simultanée d’au plus quatre pierres sur le bijou, à travers des tiges métalliques de taille supérieure à celle d’une griffe classique. Cette technique reste idéale pour toute pierre calibrée.

Chaque succursale des bijouteries LSM propose un service de réparation de vos bijoux, effectuée sur place par nos bijoutiers expérimentés. Parce que nous avons une pleine confiance en la qualité de nos réparations, chacune de celles-ci est accompagnée d’une garantie de satisfaction totale.

Passez nous voir pour la vérification de vos griffes!